PST « all’uccelletto » et gnocchi au pesto de blettes

PST ALL'UCCELLETO

Un parfum de Ligurie… Je ne résiste pas à la sauge fraîche qui me ramène de suite à mes origines italiennes. On l’utilise peu en France, elle parfume pourtant agréablement les plats en sauce. Et pour accompagner cette recette, des gnocchi, que l’on retrouve sous différentes formes dans toute l’Italie.

  • Prep time:
  • Cook time:
  • Total time:
  • Yield: 4
  • Difficulty: easy

Ingredients:

  • Pour le plat :
  • 10 médaillons de protéines de soja texturées
  • 3 càs d’huile d’olive extra vierge
  • 3 gousses d’ail frais
  • 8 feuilles fraîches de sauge
  • 1 brin de romarin frais
  • 10 cl de vin blanc
  • 1 càc de bouillon de légumes
  • Pour les gnocchi :
  • 500 g de pommes de terre
  • 60 g de farine T55
  • 120 g de farine T110
  • 1 càc de poudre No Egg*
  • 1 pincée de muscade en poudre
  • Un peu de margarine végétale
  • Pour le pesto :
  • 1 grosse poignée de feuilles de blettes
  • 40 g de noix de cajou nature
  • 1 gousse d’ail frais
  • 4 càs d’huile d’olive extra vierge
  • 50 g de Vegusto fort* râpé

Directions:

  1. En premier lieu, préparer le pesto pour le réserver au frais (vous pouvez bien sûr utiliser un pesto tout prêt)
  2. Mixer tous les ingrédients, saler, poivrer et réserver.
  3. Faire cuire les pommes de terre à la vapeur pendant 20 mn.
  4. Marinade des PST :
  5. Mélanger dans un plat creux, le vin blanc avec la même quantité d’eau ; ajouter le bouillon de légumes en poudre, 2 feuilles de sauge coupées grossièrement, 1 gousse d’ail, 1 brin de romarin et faire mariner les médaillons de soja pendant environ 30 mn.
  6. Les égoutter en conservant la marinade et les couper en deux.
  7. Hacher 2 gousses d’ail frais et 6 feuilles de sauge et les faire suer à feu doux dans 2 càs d’huile d’olive ; l’huile doit être bien parfumée.
  8. Enlever les épices à l’aide d’une écumoire et faire revenir à feu assez vif dans la poêle, les protéines de soja égouttées jusqu’à ce qu’elles prennent une belle couleur dorée.
  9. Déglacer la poêle avec 2 louches de marinade et remettre les épices.
  10. Saler peu, poivrer et laisser mijoter pendant environ 30 mn en rajoutant éventuellement un peu de marinade.
  11. Préparation des gnocchi :
  12. Eplucher les pommes de terre et les écraser à l’aide d’un pilon jusqu’à obtenir une purée très fine.
  13. Mélanger la poudre de No Egg en suivant les instructions, pour 1 càc, mélanger avec 2 càs d’eau.
  14. Ajouter la farine à la purée de pommes de terre en amalgamant bien le tout à la main. Ajouter la préparation No Egg et la muscade. Saler, poivrer et continuer à pétrir la pâte pour obtenir une préparation bien homogène.
  15. Cette dernière phase est à effectuer au moment de servir :
  16. Mettre la pâte obtenue sur une surface farinée. Passez-vous les mains dans la farine et découpez des morceaux de pâte. En faire des saucisses d’environ 1 cm de diamètre puis les couper en morceaux de 2 cm. Les façonner à votre convenance.
  17. Plonger les gnocchi dans un grand volume d’eau bouillante salée. En mettre peu à la fois et les laisser cuire jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface (entre 3 et 5 mn). Les retirer à l’aide d’une écumoire et les déposer dans un plat huilé. Continuer jusqu’à épuisement des gnocchi.
  18. Parsemer de petits morceaux de margarine et d’un peu de Vegusto râpé.
  19. Verser 2 càs de jus de cuisson des gnocchi dans le pesto et nappez-en les gnocchi. Servir chaud.
  20. * On trouve le No Egg ou le Vegusto chez Un Monde Vegan ou au restaurant le Loving Hut à Paris. On peut aussi le remplacer par 1càs de fécule de pdt mélangée avec un peu d’eau.

Published on by

Tagged: , , , , , ,

Laisser un commentaire